Le hot-spot chez le chien

Encore appelé dermatite pyotraumatique, le hot spot est une lésion inflammatoire apparaissant sur la peau du chien. Cette infection inconfortable et douloureuse fait très souvent vivre un enfer à cet animal de compagnie. Découvrez de quoi il s’agit exactement à travers cet article.

Les causes du hot spot chez le chien

Le hot spot est une infection dermatologique très fréquente chez la gente canine. Plusieurs facteurs peuvent en être la cause.

Lire également : Voyager sereinement avec son chien : conseils pour une sécurité et un confort irréprochables

Les facteurs génétiques

Certains chiens sont prédisposés à ce genre d’infection. Il s’agit des races canines au pelage épais. En effet, les poils denses et longs peuvent entraîner une macération, installant ainsi un environnement favorable à la prolifération des germes responsables d’infections.

Cela s’observe notamment chez le berger allemand, le rottweiller, le labrador et le caniche. La peau étant irritée, le chien sera obligé de se gratter fréquemment, ce qui crée une lésion de type hot spot.

A lire en complément : Les chiens de race Bull terrier

Les facteurs de risque

Le hot spot chez me chien peut aussi s’expliquer par des facteurs tels que :

  • les piqûres de puces ;
  • une allergie à certains aliments, au pollen, aux acariens ;
  • une otite ;
  • le stress ;
  • les saisons humides…

Tous ces facteurs naturels peuvent entraîner des démangeaisons et favoriser l’installation du hot spot chez votre chien.

Les symptômes du hot spot chez le chien

Le diagnostic du hot spot est très facile à réaliser, car les symptômes de cette infection sont visibles. Dès les premiers signes, vous devez agir rapidement pour éviter une complication ou une aggravation en quelques jours seulement.

La lésion débute très souvent dans une infime zone où le chien se lèche ou se gratte régulièrement. Il peut s’agir du fessier, des alentours de la tête (oreilles), de la base de la queue ou du dos.

Les symptômes les plus alarmants sont :

  • les démangeaisons (le chien se gratte, se mordille ou se lèche constamment) ;
  • les plaques rouges sur la peau ;
  • l’épiderme rouge, chaud et vif ;
  • la présence de pus ou de croûtes malodorantes ;
  • les douleurs et l’état d’inconfort.

Il existe d’autres signes moins inquiétants qui peuvent s’observer chez un chien atteint de hot spot.

Traitement et prévention

Pour traiter le hot spot, il faut effectuer un traitement local de la plaie en priorité. Vous devez donc tondre la zone affectée afin d’éviter l’effet de macération. Nettoyage et désinfection s’ensuivent pour ôter le pus et les croûtes présentes.

Il est recommandé de mettre un collier au cou de l’animal pour éviter qu’il se gratte et cause une surinfection. Le traitement peut par la suite être complété par une prise d’antibiotiques et/ou d’anti-inflammatoires.

Pour finir, afin d’éviter que ce genre de maladie ne resurgisse, la prévention est nécessaire. Vous devez observer votre animal en inspectant sa peau fréquemment. Vous devez également lui faire des soins antiparasitaires régulièrement. N’oubliez pas de le laver constamment avec des produits adéquats.

Si la dermatite pyotraumatique réapparait, vous devez amener votre chien chez un vétérinaire pour vérifier s’il ne s’agit pas d’une allergie. Contrôlez également l’alimentation de votre compagnon pour éviter les mauvaises surprises.

Comment reconnaître un hot spot chez son chien ?

Comment reconnaître un hot spot chez son chien ? Cette question est légitime, car la dermatite pyotraumatique peut être confondue avec d’autres types de maladies cutanées. Voici les signes à surveiller.

Le hot spot se manifeste souvent sous forme de lésions rouges et humides qui démangent beaucoup. Vous pouvez remarquer que votre animal a tendance à se gratter ou à mordre la zone affectée.

En observant attentivement la peau de votre chien, vous pourrez constater des croûtes et des plaies suintantes sur une zone limitée. En général, le problème survient sur certaines parties du corps comme les cuisses, le cou, la queue ou encore au-dessus des yeux.

hot-spot-chien
Source : Pixabay


Il est aussi possible que vous perceviez une odeur désagréable émanant de cette partie du corps.


Si toutes ces caractéristiques sont présentes sur votre animal domestique, alors il serait bon de l’amener chez un vétérinaire pour éviter toute complication future.


NB : Si jamais vous ne parvenez pas à trouver l’origine exacte du souci comportemental présent chez votre chien, consultez un vétérinaire ou un comportementaliste. Le comportement de votre animal peut en dire long sur son état général et le hot spot est parfois une manifestation d’un déséquilibre chez l’animal.

Les différentes races de chiens prédisposées au hot spot

Certaines races de chien sont plus prédisposées que d’autres à développer des hot spots. Parmi elles, on retrouve notamment les races à poil long comme le Bobtail et le Cavalier King Charles Spaniel. Les animaux avec un pelage épais, tels que les races nordiques comme l’Alaskan Malamute ou encore le Husky, sont également concernés par cette maladie cutanée. Les chiens présentant une sensibilité particulière au niveau de la peau sont aussi touchés. C’est souvent le cas chez les Bergers allemands, qui ont une peau très fine et fragile.

Certaines situations peuvent favoriser l’apparition d’un hot spot sur n’importe quelle race. Par exemple, un séjour prolongé dans un endroit humide ou chaud peut entraîner des inflammations cutanées importantes chez votre animal domestique. Il faut surveiller régulièrement la santé de votre chien et prendre soin de lui en adaptant son alimentation et ses habitudes quotidiennes lorsque cela s’avère nécessaire. En restant attentif aux signaux envoyés par votre compagnon canin, vous pouvez identifier rapidement toute manifestation anormale et réagir en conséquence.

Si votre animal domestique est atteint de hot spot, il faut intervenir rapidement pour éviter toute aggravation de la situation. Les soins à administrer varieront selon le stade d’avancement de la dermatite pyotraumatique et l’étendue des lésions cutanées.

Si vous possédez un chien prédisposé aux inflammations cutanées ou que vous constatez des signaux alarmants chez votre animal domestique, n’hésitez pas à contacter immédiatement un vétérinaire qui saura prodiguer les conseils appropriés pour traiter efficacement cette maladie du pelage félin.

à voir