Les chiens d’assistance : leur rôle, leur formation et leur impact sur la vie des personnes en situation de handicap

Les chiens d'assistance : leur rôle, leur formation et leur impact sur la vie des personnes en situation de handicap

Avez-vous déjà entendu parler des chiens d’assistance ? Ces chiens aux qualités exceptionnelles accompagnent dans leur quotidien les personnes en situation de handicap. On vous dévoile tous les secrets sur ces chiens et en quoi ils sont essentiels pour ce genre de personne, mais également pour les autres.

Quel est le rôle d’un chien d’assistance ?

Comme son nom l’indique, le chien d’assistance est un chien qui assiste des personnes.  Que ce soit une personne malvoyante, une personne qui peine à se déplacer, etc. Ces chiens sont là pour améliorer le quotidien de ces personnes qui deviennent leur maître !

Lire également : Les erreurs courantes à éviter lors de l'éducation canine

Leur rôle est donc essentiel. Ce sont des chiens qui savent répondre à plus de 50 commandes pour assister une personne en situation de handicap. Ils sont, par exemple, capables d’apporter des objets, de guider son maître à l’extérieur, permettent une socialisation de son maître, ou d’intervenir dans une citation de danger.

Parmi les chiens d’assistance, il y a entre autres, les chiens guide d’aveugle, mais aussi les chiens d’éveil. Ces derniers sont souvent présents pour accompagner des jeunes enfants atteints de troubles trisomiques ou autistes.

A lire en complément : Prévention et traitement des puces, tiques et parasites chez les chiens : Guide complet

La formation suivie par ces chiens exceptionnels

Il y a plusieurs étapes dans la formation du chien d’assistance.

La sélection des chiots

Tout d’abord, cela commence par la sélection de chiens. Ils sont, en effet, choisis chez des éleveurs de qualité. Ils ont aussi des parents inscrits au LOF, ce qui évite les troubles génétiques chez l’animal. Évidemment, les chiens sont aussi choisis selon leur caractère, car ils doivent être sociables et non craintifs.

La formation se poursuit avec la famille d’accueil

Dans le processus de formation, la famille d’accueil qui accueille le jeune chien dès ces 7 semaines est essentielle. Pendant 16 mois, elle va permettre de développer la sociabilité et la pré-éducation des chiens. Durant cette étape de la formation, la famille joue, promène, manipule le chien, etc.

La bonne nouvelle, c’est que tout le monde a le droit de devenir famille d’accueil ! Si vous appréciez les chiens et que vous en occuper au quotidien ne vous fait pas peur, pourquoi ne pas tenter l’aventure ? C’est un bon apprentissage si vous souhaitez adopter plus tard un chien !

La formation en centre

Lorsque la pré-éducation est entamée, le futur chien guide d’aveugle ou d’éveil peut entamer sa formation plus poussée avec un éducateur. C’est dans un centre spécialisé que le futur chien d’assistance sera parfaitement accompagné jusqu’à ses 2 ans avec des séances d’entraînement qui permettent d’apprendre plus de 50 commandes et de continuer à développer l’animal et sa psychologie. Il y a des centres partout en France pour les chiens d’assistance !

Les chiens d'assistance : leur rôle, leur formation et leur impact sur la vie des personnes en situation de handicap

Quels impacts sur un maître en situation de handicap ?

Un chien d’assistance une fois formé pourra être très utile dans le quotidien des personnes handicapées.

Rendre le quotidien de son maître plus confortable

Pour commencer, la vie de son maître sera bouleversée, car la personne qui est accompagnée d’un chien d’assistance sera plus indépendante et pourra affronter le quotidien plus sereinement grâce à l’aide du chien.

Rendre son maître heureux grâce à sa compagnie

Évidemment, ce n’est pas qu’une question pratique. Émotionnellement, c’est un véritable atout parce que les chiens deviennent un véritable meilleur ami pour ces personnes handicapées !

C’est une présence, un soutien émotionnel non négligeable.

Rassurer les proches des personnes handicapées

Enfin, que ce soit un chien guide ou encore un chien d’éveil, la présence de ces animaux va aussi rassurer les proches. Que ce soit en cas de malaise ou d’un tout autre souci particulier, par exemple. Au quotidien, les proches vont moins culpabiliser de laisser ces personnes handicapées seules quelques heures quand elles ont leur chien d’assistance.

Que ce soit grâce à une association ou même grâce à une personne de votre entourage, faire appel à un chien guide est possible. Toutes personnes déclarées en situation de handicap ont le droit de faire appel à ces aides si précieuses. Vous trouverez beaucoup d’informations directement auprès de centres d’éducation ou grâce à une association. De plus, aujourd’hui la loi permet à ces chiens d’accompagner ces personnes partout.

à voir